modalisa2sas : une macro Word pour transférer les données et la structure d’une enquête de MODALISA vers SAS

Les logiciels intégrés de traitement d’enquêtes par questionnaires, comme MODALISA ou SPHINX pour ne citer que les plus connus, sont en général très faciles d’utilisation, en particulier grâce à leurs menus de commande conviviaux qui permettent sans apprentissage particulier de construire des questionnaires, saisir les réponses, les recoder et en réaliser des analyses simples. C’est la raison pour laquelle ils ont de nombreux adeptes, en particulier parmi les enseignants et les étudiants, même s’ils sont payants. Mais à l’usage, ils se révèlent souvent limités, et il apparaît au bout d’un moment que les procédures de recodage et d’analyse, qu’on appréciait au début pour leur facilité d’utilisation, sont en réalité très fastidieuses, en tout cas dès qu’on veut réaliser des traitements et des analyses plus complexes. C’est à ce « moment » en général qu’on se décide à investir dans l’apprentissage d’outils d’analyse des données comme SAS, SPSS, STATA ou encore R, certes moins « conviviaux », mais en revanche beaucoup plus puissants…

Ca y est, vous en êtes à ce « moment » ? C’est fort possible, si vous avez trouvé cet article et que vous êtes en train de le lire… Oui mais voilà, en général, ça vous prend non pas au début d’une nouvelle enquête ou d’une nouvelle recherche, mais en cours de route, quand vous vous rendez compte que vous n’y arrivez plus avec votre logiciel sympathique de traitement d’enquêtes. Ou bien vous avez passé ce « moment », mais vous voulez récupérer une de vos anciennes enquêtes pour travailler à nouveau dessus dans le logiciel complexe d’analyse des données dont vous êtes devenu-e fan… Mais comment faire ? Voici une bonne solution, facile à mettre en œuvre, pour transférer vos données, et surtout vos structures d’enquêtes (libellés des questions, noms des modalités…) de MODALISA vers SAS.

Lire la suite

Des cours de méthodes quantitatives « multimédia » disponibles en ligne

Claire Durand, qui est professeure en sociologie à l’Université de Montréal, donne depuis plus de quinze ans des cours de méthodologie des sondages et de méthodes quantitatives avancées, qu’elle a eu l’idée de mettre en ligne. Mais pas n’importe comment… La version électronique de ces cours, qui est mise en ligne au fur et à mesure de leur déroulement, est « multimédia », c’est-à-dire qu’elle combine enregistrement audio, enregistrement vidéo et surtout, capture d’écran, le tout en accès libre, de telle sorte que tout le monde peut suivre le cours tout en ayant accès aux présentations faites à l’écran ou au tableau.
Lire la suite