Formation « L’analyse des réseaux sociaux, méthodes avancées»

Le Centre de sociologie des organisations (CSO – Sciences Po) organise une formation à l’analyse de réseaux, à destination de doctorants, post-doctorants et chercheurs.

L’argumentaire complet de la formation est disponible sur le site de l’école doctorale de Sciences Po.

Programme de la formation

Jour 1

  • initiation à R
  • rappels concernant les outils de base de l’analyse de réseaux sociaux
  • modèles QAP (estimation de l’influence des attributs sur la création de liens entre acteurs) et mise en oeuvre avec R et Ucinet

Jour 2

  • blockmodels sur R et Pajek

Jour 3

  • modèles ERGM et prise en main du logiciel PNet

Jour 4

  • Modèles SIENA permettant d’explorer la dynamique des réseaux sociaux.

Informations pratiques

Inscriptions

Ecrire à Julien Brailly (j.brailly[at]cso.cnrs.fr) en précisant votre statut (doctorant ou chercheur), votre discipline, vos thématiques de recherche qui feraient appel à l’analyse de réseaux et le cas échéant les données de réseau que vous souhaiteriez étudier.

Date et lieux

Du lundi 13 janvier au jeudi 16 janvier (possibilités de travail en groupe le vendredi sur les données des participants).

Centre de Sociologie des Organisations, 19 rue Amélie, 75007 Paris.

Organisateurs

Pierre François, sociologue au CSO
Emmanuel Lazega, sociologue au CSO
Claire Lemercier, historienne au CSO

Formateurs

Julien Brailly, assistant de recherches au CSO ; collabore au projet Dynamique des réseaux multiniveaux (DYREM),
Scott Viallet-Thévenin, doctorant au CSO ; prépare une these de sociologie intitulée  » La recomposition du secteur énergétique européen : Les stratégies concurrentielles des firmes françaises, ou l’État comme ressource dans les transformations du capitalisme contemporain.« sous la direction de Pierre François.

Analyse des réseaux : une introduction à Pajek

 

PajekL’analyse des réseaux sociaux, longtemps réservée à quelques happy few en raison à la fois de la difficulté à constituer des corpus de données, et de la technicité des algorithmes à mettre en œuvre, s’est largement diffusée et démocratisée au cours de la dernière décennie. L’apparition d’outils de plus en plus faciles à manier, et l’explosion des nouvelles technologies de communication numérique, véritable eldorado statistique, y ont largement contribué.

Quanti souhaite participer à sa modeste manière à ce mouvement, en vous faisant découvrir un de ces outils : il s’agit de Pajek, un logiciel d’analyse et de visualisation de réseaux pour Windows. Développé par deux chercheurs slovènes, Vladimir Batagelj et Andrej Mrvar, il a le grand mérite d’être gratuit et puissant, ce qui lui a permis de s’imposer comme un des outils les plus utilisés en analyse des réseaux[1].

Lire la suite

Méthodes quantitatives pour l’historien

Au printemps dernier est paru dans la collection « Repères » de la Découverte un formidable petit guide des Méthodes quantitatives pour l’historien, écrit par Claire Lemercier et Claire Zalc. Je n’ai pas pu en rendre compte à l’époque dans liens socio, parce qu’on m’aurait certainement soupçonné de copinage éhonté… Vous pourrez y lire en revanche le compte-rendu de Philippe Cibois, et le compte-rendu de Frédéric Abécassis. Mais ici, ce n’est pas la même chose : QUANTI est aussi fait pour saluer et faire connaître le travail des ami-e-s, surtout quand il est, objectivement, aussi remarquable ! Et puis, toute aussi remarquable est leur initiative de doter le livre d’un « booksite » : un « site compagnon » qui reprend le plan du livre, et qui est truffé de conseils bibliographiques complémentaires, de présentations de logiciels, de trucs et astuces, d’exemples d’analyses… c’est ici : http://www.quanti.ihmc.ens.fr/. Mais revenons au livre…

Lire la suite