Les Xèmes Journées de Méthodologie Statistique de l’Insee à découvrir en ligne

L’INSEE organise les Xèmes Journées de Méthodologie Statistique (JMS) du 23 au 25 mars à Paris. Ce colloque vise à faire connaître des travaux novateurs en méthodologie statistique et porte sur des domaines très divers. Le site internet des JMS est désormais ouvert, et il propose (ou proposera, toutes ne sont pas encore disponibles) le texte intégral des dizaines de communications du colloque au format PDF, ce qui est extrêmement précieux en matière de méthodologie statistique, et encore plus pour toutes celles et tous ceux qui ne pourront pas se rendre à Paris à la fin du mois de mars. Le tout offre une information unique, souvent pointue, sur les développements de la méthodologie statistique en matière de d’échantillonnage, de séries temporelles, d’analyse multi-niveaux, de méthodes économétriques… Pour y accéder, il faut s’inscrire en ligne aux JMS, et ensuite utiliser le login et le mot de passe fourni pour télécharger les communications souhaitées, c’est gratuit, automatique, très facile et pratiquement immédiat.

En outre, sur le même site, vous pouvez accéder librement à l’intégralité des actes des JMS précédentes, depuis 1991… une mine presque inépuisable !

Alors bonne lecture !

Pour aller plus loin

Pour vous inscrire (avant le 18 mars 2009) :
http://jms.insee.fr/index.php?php_action=INSCRIPTION&liste=inscription&largeur=1280

Pour accéder au programme et aux communications au format PDF :
http://jms.insee.fr/index.php?php_action=PROGRAMME&liste=prog&largeur=1280&id_prog=13

Pour accéder aux archives des JMS :
http://jms.insee.fr/index.php?php_action=HISTO&liste=histo&id_histo=0&largeur=1280

On peut faire des tableaux croisés avec Excel !

Qui a dit que l’analyse des données quantitatives, c’était compliqué, que les données étaient difficiles à obtenir, que les logiciels étaient trop complexes ? C’est, dans un certain nombre de cas au moins, tout le contraire… D’une part, il est très simple de récupérer des données d’enquête pour faire de « l’analyse secondaire », mais c’est une autre question sur laquelle nous reviendrons plus tard. Et d’autre part, surtout, au moins pour les traitements simples, il n’y a pas besoin de logiciel compliqué pour analyser ces données, qu’elles proviennent d’enquêtes réalisées par d’autres ou de vos propres enquêtes. Dans ce qui suit, je vais essayer de vous convaincre qu’on peut en moins d’une demie heure télécharger les données d’une enquête et en explorer les résultats en construisant très facilement des tableaux croisées avec la seule aide… d’Excel ! Alors, si vous n’ignorez rien des possibilités de la fonction « Tableau croisé dynamique » d’Excel, passez votre chemin… Sinon, la suite de cet article devrait vous intéresser !

Lire la suite